Interview - thème : Le lien

Dans cette interview, Mme Attenberg déclare s'être intéressée au sujet de l'attachement et pourquoi et comment le fait de porter des bébés et des enfants favorise leur développement.

Bettina Attenberger

Bettina Attenberger est l'une des sommités du monde germanophone pour le portage de bébés et d'enfants ainsi que de fixations pour la petite enfance. Elle est ergothérapeute, fondatrice de l'école de portage NRW, mère de deux enfants « portés » et mentor SAFE. Depuis plus de vingt ans, elle ne conseille pas seulement les parents, mais elle forme également des conseillers à l'école de portage NRW.

Dans cette interview, Mme Attenberg déclare s'être intéressée au sujet de l'attachement et pourquoi et comment le fait de porter des bébés et des enfants favorise leur développement.

Thème : Le lien

On entend souvent dire que le portage favorise le lien mère-enfant. Qu'entend-on exactement par lien ?

B.A.: Les bébés naissent toujours avec une attente de lien et une volonté de se lier avec les autres. Le lien assure la protection et la sécurité de l'enfant nouveau-né. Comme les enfants humains naissent immatures, il est essentiel d'avoir une personne de référence pour le développement ultérieur de l'enfant.

Chez les mères, l'attachement (le lien entre les parents et l'enfant) apparaît déjà pendant la grossesse, un lien intérieur d'attachement émotionnel intérieur. En principe, cependant, les attentes de l'enfant en matière de lien peuvent également être satisfaites par d'autres personnes s'occupant de l'enfant, le père, les grands-parents, les parrains.

Y a-t-il possibilité d'avoir trop de lien ? On entend encore et encore que les enfants deviennent alors « fils à maman » ou ne peuvent pas se débrouiller seul et ont des difficultés à développer une certaine indépendance.

B.A.: Pour moi, dorloter signifie décharger l'enfant de choses qu'il peut déjà faire tout seul. Mais cela n'a rien à voir avec le lien. Maîtriser les situations de la vie est un processus. Les parents doivent 1. percevoir un problème, et 2. le reconnaître et réagir. Le processus d'apprentissage de l'enfant se produit lorsque l'enfant apprend que quelqu'un prend soin de ses besoins.

En règle générale, on peut observer que les enfants chez qui l'attente de lien a été comblée, en particulier lors du processus de développement de la petite enfance, deviennent même plus tôt indépendants, passent la vie avec plus de courage parce qu'ils savent qu'ils trouvent à la « maison » le soutien dont ils ont besoin. À chaque fois, même s'ils échouent ou si ça ne marche pas comme prévu.

Si le lien se déroule bien, il peut avoir de nombreux effets positifs sur le développement ultérieur : Renforcement, par exemple, de la résilience, de la confiance de base, de l'empathie. La première expérience de lien est une expérience fondamentale pour l'image de la relation ultérieure.

En quoi le portage de l'enfant aide-t-il à renforcer la lien ? Quels sont les avantages du portage en termes de lien ? Surtout par rapport à d'autres « options de transport », comme la poussette ?

B.A.: Le portage peut aider de bien des façons. Les trois domaines les plus importants qui sont essentiellement promus sont : la proximité physique, la sensibilité et le contact visuel. Le portage en contact avec la peau a un effet positif supplémentaire. La formation de l'hormone oxytocine est stimulée, ce qui a essentiellement un effet prosocial et favorise une interaction sociale positive.

Lorsque vous portez l'enfant, la pleine concentration est sur le bébé et la personne de référence. Le bébé a le sentiment d'être au bon endroit et peut échanger des informations par contact visuel avec la mère dans des situations d'incertitude et sait immédiatement si tout est en ordre.

Quels sont les effets du portage sur l'enfant et les parents ? Mots-clés : sentiments, hormones, prévention de la violence ?

B.A.: Le portage a un impact sur 3 sens humains importants de base : le sens de l'équilibre, le sens du toucher et le sens du contrôle musculaire. Le portage favorise la fonction motrice et la conscience corporelle. Comme nous l'avons déjà mentionné, le portage est également essentiel pour la proximité physique et la sensibilité. Le contact constant avec les yeux et le corps, par exemple avec la mère, donne au bébé un sentiment de protection et de sécurité. Il a également un effet positif sur les parents. Surtout, cela renforce leur sens des compétences. De plus, la formation d'ocytocine pendant le portage favorise les échanges hormonaux, ce qui réduit le stress de la mère et de l'enfant et crée une sensation d'équilibre quotidienne - surtout chez les bébés prématurés.

Moins de stress dans la vie de tous les jours signifie aussi plus de mobilité pour les nouveaux parents. Ils ne courent pas le risque d'isolement, mais sentent qu'ils peuvent faire quelque chose (pour l'enfant) et faire quelque chose de bien pour eux-mêmes

Le lien entre la mère et l'enfant est-il fondamentalement différent de celui entre le père et l'enfant ?

B.A.: La plus grande différence entre le lien mère-enfant et père-enfant est probablement que la mère vit une grossesse complète et que le père ne peut entrer dans le vif du sujet qu'après la naissance.

Fondamentalement, cependant, il s'agit pour moi plutôt d'une question sociale ou culturelle. En Suède, par exemple, les pères ont un congé de paternité, c'est-à-dire que les pères doivent prendre au moins 2 mois de congé parental et obtiennent 10 jours supplémentaires de congé spécial dans les 3 premiers mois après la naissance afin de mieux intégrer les pères dans la vie familiale quotidienne. Alors qu'en Allemagne, nous avons tendance à éduquer en tant qu'individualistes, dans d'autres parties du monde, au contraire, un enfant grandit en communauté afin qu'il fasse partie intégrante de cette société. Il s'agit d'objectifs éducatifs autres ou différents, qui n'ont, cependant, aucune influence négative sur le lien. Comme nous l'avons déjà mentionné au début, chaque enfant naît avec une volonté et une attente de lien.

Cela fait-il une différence, qui porte l'enfant ? Le portage aide-t-il à créer un meilleur lien - surtout entre le père et l'enfant ou même les grands-parents et l'enfant ?

B.A.: Le portage est, pour moi, une sorte de bon-outil, mais - comme tant d'autres choses - n'a aucune garantie. Cela aide parce que je peux prendre soin de moi après la naissance et cela me permet de m'habituer plus facilement à cette nouvelle situation, au rôle de parent. Il peut m'aider à organiser une nouvelle vie de famille et m'aider à créer un bien-être équilibré, parce que je peux me concentrer de la même manière sur moi-même et sur mon enfant sans développer de mauvaise conscience. Il est toujours utile de chercher des co-porteurs, afin que les pères, grands-parents ou oncles et tantes puissent s'occuper du dernier né et remplir leurs rôles au sein de la famille.